Luniverselle Sonore -Elodie Nommé-Boisard - 06.47.31.29.05

 

Haute-Vallée audoise (11) / Ariège (09)

En présence ou à distance via skype

© 2013 by Elodie Nommé-Boisard. All rights reserved.

INCARNER L'ABONDANCE DE LA VIE

January 21, 2019

 

[...] Nous nous sommes conditionnés à croire que la Vie est ainsi faite... que nous ne pouvons rien y changer... "Il faut bien travailler pour gagner de l'argent !" "Je n'ai pas le choix, il faut bien que quelqu'un le fasse !" "Dans la vie on ne peut pas toujours faire ce qu'on aime !" "Les rêves ne sont pas faits pour être vécus !"

 

Et si l'argent n'était pas lié uniquement au travail ?

Et si nous avions toujours le choix ?

Et si nous pouvions faire ce que nous aimons ?

Et si nous pouvions vivre nos rêves ?

 

C'est en tout cas ce que j'ai choisi d'expérimenter... Oh oui ! J'ai d'abord accepté de croire ces belles phrases briseuses de rêves... Et j'y ai perdu la magie de la Vie... le sens de ma vie... jusqu'à finir en dépression ! Alors merci à tous ces êtres sur mon chemin qui m'ont permis d'aller à la rencontre de mes profondeurs... Grâce à eux, j'ai découvert qu'il y avait un énorme ressort au fond du trou qui nous permettait de remonter à la surface avec les idées bien plus claires ! Après avoir passé plusieurs années à broyer du noir, j'ai finalement découvert que je pouvais aussi choisir d'appuyer sur l'interrupteur pour éclairer ma vie...

 

Le verre à moitié vide ou à moitié plein ?

 

J'ai compris qu'à force de voir le verre à moitié vide, on finissait par l'atteindre ! Enfin presque... parce que j'ai compris aussi que le vide n'existe pas ! Dans le rien, il y a le tout... Et en fait, la peur du vide c'est avant tout la peur l'inconnu... Du "un connu" ! C'est la peur de me souvenir d'où je viens...puisqu'au delà de la vie sur Terre où nous expérimentons la dualité, c'est bien le UN que nous retrouvons... Ce même UN d'avant notre incarnation... La Vie ! La peur de l'inconnu serait alors la peur de la Vie ? Mais je croyais pourtant que notre plus grande peur, c'était la mort ? Alors je découvre que pour les peuples égyptiens, chinois, et tous les peuples anciens de la planète, la Mort est une naissance pour une autre vie, une renaissance. Il n'y a pas cet aspect négatif que nous lui donnons en Occident... La vision de la mort est poétique, c'est un bonheur, une joie d'arriver de l'autre côté...

 

Mais avant d'en arriver là, j'ai d'abord commencé à voir le verre à moitié plein... Réapprendre à vivre au positif ! J'avais un ami qui était toujours optimiste, alors j'ai décidé de l'observer. Dans différentes situations, je lui demandais comment il faisait pour voir le verre à moitié plein quand je le voyais à moitié vide… Petit à petit, j’ai enclenché le processus dans l’autre sens ! Puis j’ai découvert l’Intuition… C’était quelque chose qui m’était totalement inconnue… Tiens ! Le revoilà celui là ! L’ « UN CONNU »… Décidément, je connaissais bien plus de choses que je ne pouvais encore l’imaginer à cette époque ! (sourire) Jour après jour, mois après mois, années après années j’ai expérimenté mon intuition [...]

 

La Vie source d’abondance… 

 

La Vie est infinie abondance jusque dans la matière… Lorsque nous ne la voyons plus, c’est que nous nous sommes coupés de la Vie… Nos peurs ont pris le dessus… Sommes-nous restés bloqués dans le passé ou dans le futur ? Car si nous reprenons notre puissance créatrice, nous vivons uniquement dans le moment présent, nous lâchons prise et nous sommes dans l’abondance…  

 

 « La vie nous propose de nous abandonner à la Grâce divine, de faire confiance et de lâcher toute inquiétude. Cela ne signifie pas qu’il ne faut pas agir, mais prendre conscience que la lumière nous soutient et nous accompagne dans nos actions. » (Extrait des notions clés de la carte 15. SAMEKH du Tarot des Lettres Hébraïques) 

 

C’est tout simplement redevenir un « Être Humain » et non un « Avoir Robot »… Si nous sortons du mode automatique dans lequel nous sommes plongés dans notre vie occidentale, nous pouvons alors retrouver notre potentiel co-créateur comme l’évoque si bien Lilou Macé (*5).

 

Le but de sa vie n’est plus d’avoir beaucoup d’argent

mais d’incarner l’abondance de la Vie : Être la Vie.  

 

L’argent est avant tout un état d’être et si nous retrouvons notre puissance créatrice, c’est l’abondance sous toutes ses formes qui revient à nous… Le travail n’est qu’un prétexte pour nous rendre esclaves d’un système qui a besoin de nous pour survivre. Nous croyons que sans travail nous ne sommes rien, que nous n’avons rien, mais si chacun d’entre nous reprend sa puissance créatrice, nous devenons le Tout et le système change avec nous… Il devient plus autonome, plus responsable, plus honnête, plus respectueux du vivant et chacun peut enfin reprendre sa juste place dans le puzzle infini de la Vie.  

 

Nos croyances nous poussent à croire que nous devons gagner notre vie à la sueur de notre front mais est-ce vraiment une réalité ? De quoi avons-nous vraiment besoin pour vivre ? Qu’est-ce qui nous coûte le plus cher aujourd’hui ? C’est comme si le système marchait sur la tête… la Vie est abondance et pourtant des gens meurent de faim tous les jours. Pourquoi? Parce qu’ils ont perdu leur pouvoir créateur dans nos sociétés occidentales. Ils sont conditionnés à croire qu’ils doivent avoir une belle carrière, gagner beaucoup d’argent, avoir une belle maison, une belle voiture etc. etc. pour être heureux ! Nous continuons à croire que ceux qui nous gouvernent ont plus de pouvoir que nous.

 

La seule différence, c’est que nous ignorons que nous sommes créateurs de notre vie… ça leur donne le droit de nous rendre esclaves d’un système de surconsommation qui rend les gens malades et malheureux… sans parler des actions dans les pays soi-disant « en voie de développement ». En leur faisant croire que le mode occidental était plus évolué, notre système les a rendus dépendants et a appauvri leurs terres en pillant leurs richesses.

 

Pourtant, un mode de vie simple est bien plus proche et respectueux de la Nature qu’un mode de vie dit « évolué »… Nous avons remis notre pouvoir entre les mains d’autorités extérieures à nous. Mais si chacun d’entre nous reprend son pouvoir, la responsabilité de sa création, alors nous pouvons changer le système… non en le détruisant mais en arrêtant de le nourrir et en commençant à créer le nouveau…

 

Comme dit Albert Einstein :

« La folie, c’est de refaire toujours la même chose et d’attendre un résultat différent… »  

 

Nous sommes à un tournant décisif pour l’humanité. La Terre est en péril et c’est à chacun d’entre nous de faire un pas vers un nouveau paradigme de vie plus respectueux de la Nature et du Vivant. « L’Homme ne peut pas vivre sans la nature mais la nature peut vivre sans l’Homme. » [...]

 

Elodie Nommé-Boisard - Tout droits de traduction, d'adaptation et de reproduction interdits. Extrait du livre "HYMNE A L'INTUITION - L'art de rendre extra-ordinaire une vie ordinaire" disponible sur Amazon.

 

Please reload

Featured Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Recent Posts
Please reload

Search By Tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic